Aller au contenu principal du site
Essai gratuit
Une question ? Chattez avec nous !

Une question ? Chattez avec nous !

x

3 conseils pour bien suivre les conversions sur mon site et mes campagnes

3. Conversion

Ce n’est pas tout de mettre en place des campagnes publicitaires pour apporter du trafic sur votre site internet, encore faut-il maintenant mettre en place des indicateurs adaptés pour suivre les conversions générées ! On vous explique comment faire dans cet article.

 

 

1- Déterminer quels indicateurs de suivi des conversions choisir

Faites une liste de tout ce que représente pour vous une conversion (une demande réservation, une vente)

 

Le moteur de réservation, pilier du suivi de vos conversions en ligne

Si vous avez un moteur de réservation, c’est l’indicateur de base pour suivre vos conversions en ligne. Grâce à lui vous pouvez :

  • Suivre les statistiques de trafic (analyser d’où vient votre trafic, le taux de perte pendant le tunnel de conversion…)
  • Mettre en place un tracking pour suivre les performances de vos campagnes. Attention ce n’est pas le cas sur tous les moteurs. Il s’agit d’un critère important pour bien le choisir. Dans les cas concrets de campagnes publicitaires Google Adwords ou Facebook Ads, vous avez la possibilité de mettre en place un petit bout de code sur votre moteur de réservation qui vous permettra de récupérer le nombre de ventes généré ainsi que le montant du panier. Vous pourrez ainsi connaître quelle campagne, et même quelle annonce, a généré des ventes, optimiser et calculer votre retour sur investissement.

 

Les autres indicateurs

Voici d’autres indicateurs que vous pouvez suivre sur votre site internet ou sur vos landing pages dans le cas de campagnes de trafic.

 

  • Les appels : sur une campagne de Search Adwords il est possible de mettre en place un tracking afin de suivre le nombre d’appels réalisé sur un mobile depuis une de vos annonces.
  • Les formulaires remplis : suivez par exemple les demandes d’information ou les inscriptions à une newsletter
  • Les clics sur des boutons phares de votre site. Vous pouvez par exemple suivre les clics sur un bouton “réserver” ou le nombre de clics sur votre numéro de téléphone depuis un mobile
  • Le téléchargement d’une ressources comme par exemple une brochure de tarifs
  • Visualisation d’une page importante (par exemple votre page tarifs)

 

Vous avez de nombreuses possibilités, à vous de choisir celles qui conviennent le mieux à votre établissement.

 

 

2- Calculer son retour sur investissement

 

Une fois que vous avez déterminé quels indicateurs vous allez suivre, il est important de savoir comment calculer leur valeur. Cette information est indispensable pour pouvoir calculer le retour sur investissement de votre site internet ou de vos campagnes publicitaires.

 

Le moteur de réservation

Le cas le plus facile est celui du moteur de réservation puisque vous avez normalement toutes les données à disposition. Par exemple, si vous savez combien de réservations en ligne viennent de votre site internet, vous êtes capables de calculer très facilement le ROI. De même, si vous avez bien mis en place le suivi sur votre moteur, vous pouvez facilement savoir combien vos campagnes Facebook et Adwords ont rapporté en chiffre d’affaires et comparer par rapport au montant investi.

 

Les autres indicateurs

Pour les autres indicateurs, cela peut être plus compliqué mais c’est votre expérience qui permettra de trancher. Par exemple, dans le cas des appels téléphoniques, posez-vous cette question : sur le nombre d’appels que vous recevez dans la journée, combien débouchent sur une réservation ? Appliquez ce taux de conversion au nombre d’appels que vous avez reçu sur votre campagne ou depuis votre site internet pour savoir le nombre de réservations potentiellement obtenu.  Multipliez ensuite par le panier moyen. Cela vous donnera une idée de votre chiffre d’affaires potentiel généré et vous permettra de savoir si votre site ou votre campagne est rentable. Par exemple, généralement je reçois 10 appels par jour, j’estime que la moitié d’entre eux aboutit à une réservation, soit 50%. Sur ma campagne Adwords, j’ai généré 100 appels en un mois. J’ai donc généré 100*50% = 50 ventes. Mon panier moyen étant de 200€, ma campagne devrait avoir généré 50*200€ = 1000€ de chiffre d’affaires en un mois. Bien sûr, ce sont des hypothèses, mais cela permet tout de même de décider s’il faut continuer ou pas une campagne. Comparez ensuite mois par mois, année après année, pour pouvoir optimiser.

 

Vous pouvez appliquer exactement le même raisonnement sur les formulaires en estimant le nombre de formulaires remplis sur votre site internet qui débouche habituellement sur une réservation ou une vente.

 

Pour certains indicateurs, il n’est pas forcément nécessaire d’attribuer une valeur. C’est le cas par exemple du clic sur un bouton ou la visualisation d’une page dont il est difficile d’estimer la conversion en ventes. En revanche le nombre fois où un de ces événements s’est réalisé sur une période donnée va vous permettre d’estimer combien de visiteurs sont en cours de renseignement sur votre établissement, donc de prospects potentiellement intéressés par votre offre. Vous pourrez ensuite utiliser ces objectifs de conversion pour les cibler dans une campagne, en faisant du remarketing par exemple, afin que ces internautes réservent/achètent chez vous pour de bon.  

 

 

3-  Mettre en place le suivi des conversions

 

Maintenant que vous avez déterminé quels indicateurs suivre et quelle est la valeur de chacun, il faut mettre en place votre tracking.

Google Analytics est le meilleur outil pour effectuer ce type de suivi que cela soit pour votre moteur de réservation (Universal E-commerce Analytics vous permet d’effectuer le suivi de toutes vos transactions directement sur Analytics) ou pour les autres types d’objectifs grâce à ce qu’on appelle des événements. En revanche attention, c’est quelque chose qui est assez technique ! Rare sont ceux qui réussissent à mettre en place un tracking efficace qui fonctionne correctement.

 

Voici plusieurs conseils pour y arriver :

  • Demander à son prestataire web. Si vous n’avez pas de compétence technique dans ce domaine, pas de temps et pas l’envie de vous former, c’est la meilleure solution. Avant de choisir votre prestataire, abordez bien ce point avec lui pour savoir s’il va être capable de mettre en place ce suivi.
  • Utiliser Google Tag Manager. C’est une bonne alternative si vous ne vous y connaissez pas en code et que vous avez envie de gérer cette partie vous-même. Cela reste quand même un outil pas évident à prendre en main et qui demande du temps
  • Utiliser des événement pré-conçus sur l’outil de gestion de votre site internet. Tous les outils (CMS) ne le proposent pas, mais chez appyourself nous avons mis en place directement ce tracking dans tous les boutons d’action. Vous n’avez plus qu’à remplir ces emplacements avec les bonnes valeurs. Cela nécessite donc simplement de savoir comment fonctionnent les événements Googles Analytics.  


 

Maintenant que vous y voyez plus clair, vous allez pouvoir calculer le retour sur investissement de toutes vos actions webmarketing !